L’implication des citoyens-patients dans le développement de la télésanté au Québec : perspectives croisées des parties prenantes

Hassane Alami, Ph. D., Postdoc, Université Laval et CERSSPL-UL

Compte tenu des enjeux sociétaux que soulève la télésanté, l’implication des citoyens-patients est vue comme un moyen de réduire l’écart entre les données probantes provenant des modèles de recherche et de prise de décision traditionnels et les attentes, subjectivités et besoins réels des populations. Nous avons exploré la perception des différentes parties prenantes au sujet de l’implication des citoyens-patients dans le développement de la télésanté au Québec.

Selon nos résultats, l’implication des citoyens-patients dans la prise de décision au Québec est davantage perçue comme une idée théorique que comme une réalité concrète vécue dans les organisations ou dans le système de santé. Il y a très peu de liens entre les structures de participation des citoyens-patients ou de groupes de patients et d’usagers et les décideurs en télésanté. Il y a toutefois un accord sur le fait que l’implication des citoyens-patients en télésanté pourrait rendre la prise de décision plus pragmatique tout en contribuant à accroitre l’imputabilité et la transparence dans un système de santé apprenant et axé sur l’innovation. Cette perspective pourrait également faire des citoyens-patients des ambassadeurs et des promoteurs de la télésanté, rendre les services mieux organisés et de qualité, tout en étant socialement pertinents. Ceci dit, de nombreux défis et obstacles organisationnels et systémiques sont à relever avant que cette implication soit une réalité dans la routine décisionnelle. Davantage d’efforts sont nécessaires pour un meilleur partage des connaissances sur l’implication des citoyens-patients dans la prise de décision pour que les gestionnaires et les décideurs puissent les traduire dans l’action.